Comment stimuler le système immunitaire de vos enfants ?

Pensez-vous que le fait que votre enfant attrape tous les microbes est normal ? Etre malade tout le temps n'est pas une fatalité, ni pour vous, ni pour vos enfants. Être enclin à la maladie pourrait être génétique, bien sûr, mais la bonne nouvelle est qu'il existe de nombreux outils puissants que les parents peuvent utiliser pour renforcer de manière sûre et efficace le système immunitaire de leurs enfants. Quels sont ces outils ?

Un régime alimentaire sain et nutritif

Vous pouvez penser que vous ne donnez à vos enfants que des choses saines, mais beaucoup de mauvaises choses parviennent à se faufiler dans leur alimentation. Assurez-vous de couvrir tous les besoins nutritionnels pour leur âge, mais ne vous arrêtez pas là. Eduquez-les à l'importance d'une alimentation équilibrée.

Attention aux additifs de toutes sortes

Veillez à ce que les éléments suivants n'entrent pas dans leur organisme ou, à tout le moins, à ce qu'ils en limitent la consommation :
  • Additifs
  • Conservateurs
  • Colorants et arômes artificiels
  • Sucre

Attention aux intolérances ou allergies

Déterminez les aliments auxquels vos enfants pourraient être allergiques. Une sensibilité alimentaire ne se manifeste pas toujours par des démangeaisons ou une anaphylaxie. Parfois, l'intolérance alimentaire va simplement les faire se sentir mal, alors observez s'ils semblent faibles, étourdis, dyspeptiques ou agités après avoir mangé certains aliments. Les coupables habituels sont :
  • Gluten
  • Produits laitiers
  • Noix
  • Soja
  • Mollusques et crustacés
  • Œuf
Pour couvrir les lacunes nutritionnelles qu'un régime restreint peut entraîner, donnez-leur des multivitamines pour enfants de qualité supérieure.

Une flore intestinale équilibrée

Vous devez prêter attention au microbiote de vos enfants. Les bonnes bactéries présentes dans l'intestin sont bénéfiques à de nombreux égards importants : protection des voies digestives, aide à l'élimination des toxines, lutte contre les mauvaises bactéries et autres germes. Lorsque l'équilibre est rompu, la capacité naturelle de l'organisme à lutter contre les infections s'affaiblit. Vous pouvez contribuer au maintien du microbiote de vos enfants en leur donnant des probiotiques. N'hésitez pas non plus à ajouter des fibres dans l'alimentation de vos enfants : en effet les fibres contribuent à l'équilibre de la flore intestinale. Un apport insuffisant en fibres peut déséquilibrer la flore intestinale. Les aliments riches en fibres sont donc importants pour nourrir la flore intestinale et maintenir un bon équilibre.

De l'exercice et du sport

Faites-leur prendre l'habitude de faire de l'exercice pendant qu'ils sont jeunes. Une activité sportive, en intérieur ou en extérieur, aide à évacuer les bactéries des voies respiratoires ainsi qu'à revigorer les anticorps et les globules blancs qui combattent les maladies. Il ralentit également la libération des hormones de combat ou de fuite. Faire de l'exercice est bon pour le système immunitaire des enfants. L'exercice d'intensité modérée à élevée stimule le système immunitaire en améliorant la circulation sanguine, ce qui permet aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus efficacement dans le corps. De plus, plusieurs études ont prouvé que faire de l'exercice régulièrement et de façon non excessive aura des effets bénéfiques sur le système immunitaire et sur la santé en général. Il est également important pour les enfants de boire suffisamment d'eau pour un fonctionnement normal du système immunitaire.

Un sommeil de bonne qualité

Si vous trouvez que certains parents sont trop pointilleux sur l'heure du coucher et la durée du sommeil de leurs enfants, vous devriez vous plaindre tout comme eux. Le sommeil est le moyen naturel qu'utilise le corps pour se rétablir. C'est dans un sommeil profond que l'autoréparation est la plus efficace. Que pouvez-vous faire pour vous assurer que vos enfants bénéficient d'un sommeil de qualité suffisant ?
  • En fonction de leur âge, laissez-les dormir de 10 à 14 heures.
  • Laissez-les dormir dans l'obscurité, sans veilleuse, pour une bonne sécrétion de mélatonine.
  • Gardez leur chambre sans appareils électroniques pour éviter les interférences des fréquences électromagnétiques.

Une bonne santé mentale et émotionnelle

La santé physique de vos enfants est grandement affectée par leur état mental et émotionnel. L'amour et l'attention contribuent grandement à stimuler les cellules du système immunitaire. Laissez-les avoir beaucoup de temps libre et faire ce qu'ils aiment. Plus il rit et s'amuse, mieux c'est pour son système immunitaire et sa santé générale. Ils ne doivent pas être trop stressés ou anxieux. Après tout, ils ont aussi des hormones de combat ou de fuite qui, lorsqu'elles sont trop actives, affaiblissent le système immunitaire. C'est pourquoi vous devez leur apprendre à évacuer le stress et les tensions, même lorsqu'ils sont jeunes.

Un environnement non-toxique

Les expositions aux produits chimiques ont un effet destructeur sur le système immunitaire, vous devez donc vous assurer que la qualité de l'air de votre maison est bonne et que la nourriture et l'eau que vous fournissez ne sont pas contaminées. Le bio est toujours une meilleure option, alors gardez cela à l'esprit lorsque vous faites vos courses. Vous devez absolument vous efforcer de débarrasser l'environnement de vos enfants des polluants, à commencer par le tabagisme passif. Elle contient plus de 4 000 toxines et rend les enfants plus vulnérables à diverses maladies, en plus d'affecter leur intelligence et leur développement neurologique. Outre l'abandon du tabac, vous devriez également repenser les produits que vous utilisez pour votre maison. Il existe des alternatives saines aux pesticides, nettoyants ménagers et produits de soins personnels courants que vous achetez habituellement dans les magasins. Le jeu actif n'était pas un problème pour les enfants à l'époque, mais avec l'émergence des appareils mobiles, il est sérieusement menacé aujourd'hui. Veillez à ce que vos enfants bougent beaucoup.

4 façons d’apporter des fibres à votre enfant
Comment aider vos enfants à rester en bonne santé

Plan du site